• avril 2017
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Accueil
  • > Voilà comment ils l’ont vécu…

Voilà comment ils l’ont vécu…

Alyson

Compte rendu du projet civique

Collecte de denrées alimentaires.

Le projet 6vic organisé par la salle des jeunes de ferrières en brie  est une action humanitaire dans le but de donner aux plus défavorisés de notre village de quoi se nourrir et passer de bonnes fêtes de noël.
Dans ce but, nous avons réunis une dizaine de jeunes inscris à la salle. Après avoir demandé l’autorisation de procéder à cette collecte à casino, nous avons donc emprunté quelques cadis et nous nous sommes posté aux points d’entrer et de sortie du commerce.
Organisé en groupes de 2 ou 3 jeunes, certains ont proposé des tracts et ont procédé à des renseignements oraux,  tandis que d’autres récoltaient des denrées.
Nous avons donc récoltés 2/3 cadis pleins. Ces denrées ont été reversées aux plus démunis de ferrières.
A la suite de cette action humanitaire, les impressions ont été diverses :
•    la fatigue (nous avons bien compris que renseigner les gens était difficile et éprouvant, les personnes ne nous écoutant pas toujours)
•    le contentement : la satisfaction d’une bonne action était la réaction principale, nous n’avons pas forcément l’occasion de participer a des projets civiques. Faire des démarches pour intégrer un groupe social humanitaire, qui n’est parfois pas proche de nous au niveau géographique, peut être difficile sans moyens de transports. Dans ce cadre, nous avons put nous initier à l’aide humanitaire à un endroit proche de chez nous, accessible à pied, et sans s’occuper des démarches administratives.

En conclusion, le projet civique nous a apporté une ouverture d’esprit, une satisfaction personnelle d’avoir fait une bonne action, d’être venu en aides aux autres,  une approche au contact de personnes diversifiés, de tempérament différents.
Nous sommes donc tous prêt a renouvelé cette action au profit des autres, en remerciant encore les organisateurs de la salle des jeunes de ferrières en brie, qui nous ont proposé ce projets, nous ont encadrés, et permis de réaliser un projet qui nous tenait a cœur a tous. Nous remercions aussi la mairie de Ferrières en Brie qui nous a autorisé à mettre en œuvre cette action, ainsi que Casino qui nous a permis d’utiliser l’enceinte de leur entreprise pour permettre la finalité de cette « quête civique ».

Projet à renouveler dès que possible.

_________________________________________________

Ludovic

« J’ai trouvé çà vraiment intéressant. çà remet en question tous mes soucis car finalement, on n’a pas à se plaindre. Je suis vraiment content de pouvoir donner de mon temps à des personnes que je n’ai jamais vu, mais qui, malheureusement, on besoin de nous. J’y retournerai vraiment avec grand plaisir, car hélas, trop de gens passent à côté du bonheur d’un simple sourire, juste du à une bouteille d’eau ou un café.. Je suis prêt à donner de mon temps régulièrement, juste pour faire passer un bon moment à des gens sans argent. »

_________________________________________________

« anonyme« 

Apporter du soutien à ceux qui sont dans le besoin en prenant un peu de temps sur ma vie privée.

Il n’est pas question pour moi d’occulter la misère, mais plutôt d’aller à sa rencontre pour essayer d’agir et de comprendre« .

« Agir c’est plus dur que réfléchir et pourtant il faut agir»

_________________________________________________

Sandrine L

« Réunis lundi soir pour la distribution de la soupe. J’ai beaucoup angoissé avant, mes collègues m’ont cependant rassuré. Nous arrivons en avance et heureusement car le camion est déjà là. Nous sommes pris en charge très vite par les bénévoles, ils nous ont donné un gilet et je suis affectée à la distribution du thé. Tout se passe très très vite. Nous n’avons pas le temps de nous poser des questions. Les mains se tendent pour obtenir un verre de thé et du sucre. Il y a beaucoup de monde. Les gens sont très souriants et polis, très agréables. Certains ont même beaucoup d’humour. Je n’ai pas le temps de m’attarder sur les conditions de chacun. et pourtant du coin de l’oeil, je vois une mère qui partage sa soupe avec sa petite fille d’environ 3 ans. ça fait mal au coeur.

C’était une expérience inoubliable que je suis prête à renouveler régulièrement.

En plus, après on a passé une très bonne soirée tous ensemble! »

_________________________________________________

Mélanie J

Ambiance détendue sur le trajet jusqu’à Barbès : On bavarde, on rit entre nous, sans doute pour cacher une pointe d’appréhension. Le stress de certains m’amène à me poser des questions. C’est vrai après tout, comment cela va-t-il se passer ? Serons-nous à la hauteur ?

Tout se bouscule dans ma tête et là, c’est l’arrivée. On a ½ heure d’avance et pourtant ils sont déjà là à attendre.

Les autres bénévoles nous informent en 2 secondes et nous donne une tâche, pour moi, ce sera la distribution du café au lait.

Je distribue sans cesse et tout s’enchaîne, juste le temps de recevoir quelques sourires et on est à sec. Tout est distribué, le camion de l’Armée du salut est déjà en train de repartir mais ont-ils eu assez ?

_________________________________________________

Shams G

« Je ne retiendrai que ça, après mon départ.

Tout le reste… je le lâcherai de ma mémoire.

Voir autant d’espoir dans leur regard…

moi le mien, mon regard est déjà humide,

mais il ne faut pas que je craque

ils n’ont pas besoin de ça.

Ils veulent juste manger et boire,

Moi, je sers le chocolat, thé et le café noir. »

_________________________________________________

Kévin A (16 ans)
Mercredi 14 mai 2008

Projet 6vic : collecte de nourriture à casino pour les démunis de Ferrières en Brie

Pour moi, j’ai été trés ravi et satisfait d’avoir participé à cette collecte.
j’ai voulu m’investir dans ce projet car c’était le moment de pouvoir aider les personnes qui sont dans le besoin.
Moi depuis que je suis petit, on m’a toujours appris de donner, de partager, d’aider donc là, c’était l’occasion d’appliquer ce que l’on m’a toujours appris.
De plus, cette collecte se faisait pendant les périodes des fêtes donc cette collecte a pu permettre aux démunis de Ferrières de pouvoir bien manger et boire pendant les fêtes.
moi j’ai super bien apprécié cette expérience, j’étais ravi d’expliquer le but de cette collecte aux personnes qui faisaient leurs courses et aussi content de voir que les gens comprenaient le but de notre collecte en donnant ce qu’ils pouvaient.
Je remercie les animateurs de nous avoir mis en confiance pour cette collecte, les membres de l’équipe ( Nicolas B, Alisson S, Laetitia G, Maxime E, Sephora M et l’association « On te donne » Martine R).
J’espère revivre une telle expérience et sachez que s’il y en a d’autres, je serai toujours là.

_________________________________________________

Pedro S (18 ans)
Jeudi 15 mai 2008

Projet 6vic: Distribution de la soupe populaire à Barbés.

- A notre arrivée, sous le pont prés de l’hôpital, l’endroit était désert. il est impressionnant de voir à quel point l’endroit peut se remplir vite. Les gens nous regardaient de travers. Cela était certainement dû au fait que nous avions l’air de ne manquer de rien.
- Le camion de l’armée du salut est ensuite arrivé sur place. Ce fût le moment le plus dur. le fait de voir tous ces gens manquant de ressources se réunir autour du camion tel un troupeau affamé. Le responsable m’a donné la charge de distribuer le pain et de servir la soupe. Dès que ces personnes manquant de moyens financiers ont vu que nous étions présents pour elles, leurs regards ont soudainement changé et des sourires se sont dessinés sur leurs visages;ça m’a fait plaisir de rendre service et de donner mon temps pour la bonne cause. Je tiens à remercier les animateurs de m’avoir fait prendre conscience de la dure réalité de la chose.
Ce fût un moment agréable et émouvant à la fois. Je suis prêt à accorder du temps et du soutien aux plus démunis.

_________________________________________________

Anthony S

« Collecte denrée alimentaire »

J’étais ravi de savoir que j’allais aider les gens dans la difficulté. De plus cette période,celle des fêtes est un peu faite pour ça. C’est le cadeau que je pouvais faire aux démunis.

Il y a certaines personnes qui nous ignoraient, et le plus grave ce n’est pas qu’ils nous ignorent nous mais les démunis. Et d’autres qui nous remplissaient le caddie, ceux-là passent pour moi pour de bonnes personnes.

J’avais l’impression d’avoir réalisé quelque chose de bien : les familles dans le besoin pourront avoir un vrai repas.

« Distibution de la soupe populaire »

Je ne pensais pas voir autant de détresse et autant de monde. Toutes ces personnes se sont ammassées en 20 minutes. Et au moment de l’arrivée du camion un chahut général ; beaucoup de personnes se bousculaient derrière. Juste manger… ce qui paraît pour nous NORMAL. A ce moment notre groupe est séparé : chacun sa tâche. Le résultat, c’est que l’on a tous vu les mêmes personnes : jeunes, vieilles, des enfants.

Après, on est un peu en état de choc-quelques minutes plus tard nous sommes sur les CHAMPS : LE CONTRASTE EST FLIPPANT.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

les sociologues masqués |
PARIS HABITAT OPH parole a... |
J-M Palmier: articles redéc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | waldorfsteiner
| Ensemble contre le blocus d...
| salahbouasba